Catégories

Nouveaux produits

Entités – Diagnostic et rituels de bannissement : Fiche de lecture

Publié le : 27/08/2019 15:58:37
Catégories : Lectures et généralités

Fiche de lecture

Entités – Diagnostic et rituels de bannissement

Marie-Véronique Lechêne

 

Marie-Véronique m’a très amicalement envoyé sa dernière œuvre littéraire avec une dédicace personnalisée (heureusement que je ne compte pas le revendre J). Comme j’apprécie beaucoup la personne je ne suis pas objectif sur le contenu. Je vais donc faire la critique sous forme de fiche de lecture.

 

Le livre

 

Le livre est au format 24x15,5cm qui est un bon format de lecture et de travail. Il est imprimé en bichromie, une bonne formule pour mettre du relief au texte sans faire exploser les prix de production. La mise en page est soignée avec les textes mis en avant par rapport aux prières qui se différencient bien des explications. Le prix, 18€, est parfaitement démocratique même si j’ai déjà lu des commentaires « c’est trop cher » avant même de le lire… Espérons qu’à la lecture de cette fiche ils changent d’avis.

 

La préface

 

Ce livre est préfacé par Monsieur Jean-Pierre Girard, Monsieur avec un grand « M » ! Pour ceux qui ne le connaissent pas c’est un personnage qui mérite d’être suivi autant pour la forme (pédagogie et pratiques) que le fond (théories). Ses ouvrages rapprochent l’ésotérisme de la science sans les faire s’affronter en combat de coq… C’est probablement ce qui m’a séduit en premier, juste avant ses capacités psy hors du commun !

 

Dans cette préface il présente sommairement son travail sans empiéter sur la place de l’auteure mais juste ce qu’il faut pour situer le contexte et mettre en avant le travail de l’auteure. Une préface intelligente qui apprendra plusieurs choses au lecteur sur la nature de l’esprit ou encore sa non-localité… Pour en savoir plus il faudra le lire J

 

Entrons dans le vif du sujet

 

L’auteure n’est pas connue pour sa langue de bois et cela participe à son charme. On retrouve son style tout au long de l’ouvrage mais avec une touche de diplomatie et de tact que je trouve très agréable. Les convictions modernes sont ainsi remises en question avec une élégante touche féminine mais ferme tout de même.

 

Pour cela elle s'appuie sur des textes et des auteurs d’importance, de l’antiquité à nos jours (De Platon à Aristote en passant par Denis Labouré). Chaque notion est expliquée en détail et sourcée précisément pour que le contradicteur puisse se confronter aux textes d’origine avant de râler (si si il y en a qui râlent sans savoir).

 

Quel plaisir de voir les notions qui me sont chères ainsi exposées… Soma, psyché et pneuma avec le double rassemblant les deux premières. L’entité est enfin vidée de son « âme » pour ne laisser qu’une coquille vide et les passeurs d’âmes vont se retrouver sans boulot. C’est une notion que j’ai développée dans l’article « La mort rend-elle intelligent » mais elle est ici présentée de manière plus précise.

 

Suivent ensuite les différentes catégories d’entités, de la plus simple à la plus complexe. Là aussi les définitions sont suffisamment ouvertes pour que chaque culture puisse s’adapter et y placer son bestiaire astral.

 

L’hypocondriaque de la possession

 

 

À mon sens, le point fort de l’ouvrage se trouve dans la partie du livre traitant du diagnostic. Combien de personnes sont persuadées d’être envoûtées ou possédées alors qu’ils ont juste fait les mauvais choix ou sont trop faibles pour poser les actes nécessaires ? J’ai développé l’oracle Hoodoo dans ce sens (et un autre jeu de cartes à venir… un jour) mais devant la trop forte demande et le refus de la réponse objective, j’ai cessé de le proposer à la consultation. C’est dire le malaise de cette situation. Il est plus facile de penser qu’un mari a envoûté sa femme pour l’empêcher de partir que de reconnaître sa faiblesse devant la décision à poser.

 

Ainsi, l’auteur disposera de plusieurs méthodes de diagnostic dont il faudra confronter les résultats pour s’assurer de l’intervention d’une entité sur un lieu ou une personne.

 

Pour chaque type de problème, la divination pratiquée renvoi à une solution plus ou moins facile à mettre en place. Il peut être recommandé de faire un dégagement complet comme d’aller voir un psychothérapeute…

 

Un tour de table

 

Pour les plus courageux qui souhaitent communiquer avec ces coquilles vides via le Oui-ja, les tables tournantes et toquantes ou encore l’écriture automatique et la transcommunication, Marie-Véronique nous donne les moyens de tenter de se protéger des retours de flammes… Dans ce domaine rien n’est jamais sûr et vous vous exposez librement à la possession et à la hantise. Le but de la méthode est l’inverse du cérémonial magique, les défenses sont abaissées pour permettre à l’entité d’entrer en contact. Le tout est d’arriver à bien filtrer l’entité en question et pas un démon inférieur qui se prendrait pour le défunt afin de festoyer avec votre énergie, façon buffet à volonté !

 

Donc si l’envie devient trop forte, appliquez au moins ses méthodes, peut-être que vous y survivrez !

 

Après le diagnostic, l’action

 

Soyons clairs, si vous ne trouvez pas une méthode de dégagement dans ce livre c’est que vous y mettez de la mauvaise volonté. Certes c’est très orienté ésotérisme chrétien mais c’est un point de vue défendu par Marie-Véronique et surtout c’est un livre issu de son expérience.

 

Vous y trouverez donc une bonne partie de la trousse à « outils divins » de l’abbé Julio que vous saurez appliquer au bon diagnostic. Mais vous y trouverez aussi une utilisation du pendule égyptien (émetteur) adapté au dégagement énergétique ou un rituel païen utilisant le triskèle. Je ne l’utilisai pas comme cela mais j’ai déjà envie d’aller tester ce rituel tel quel.

 

Vous pourrez aussi tenter de négocier avec les esprits de la nature si vos relations sont houleuses. Généralement ils sont là avant vous et voient d’un mauvais œil votre présence envahissante et peu respectueuse. S’ils ne vous possèdent pas ils ont toutefois les moyens de vous rendre la vie difficile. J’ai déjà en tête une idée d’adaptation de ce rituel que je vais tester souvent dans les prochains temps.

 

Vous prendrez des bains de purification alliant plantes et prières… J’entends déjà les râleurs dires que ça dure trop longtemps mais ces mêmes personnes cherchent le secret de la vie en 30 minutes pour être à l’heure pour le film du soir ! Si vous n’êtes pas prêt à passer une soirée à prendre un bain et à prier (ce qui est agréable) pour vous libérer et changer de vie, et bien allez vous plaindre ailleurs J

 

Une fois propre

 

Une fois propre, il serait souhaitable de le rester même si les désenvoûteurs qui préfèrent vous prendre 1200€ par séance n’en parlent pas trop…

 

Pour cela Marie-Véronique vous parle des pentacles de protection. Elle explique clairement comment et pourquoi les réaliser. Elle insiste bien sur le fait que ce n’est pas le dessin qui agit mais l’archétype contacté par la conscience de celui qui le fabrique. Si vous prenez une image sur internet pour l’imprimer il ne se passera rien de plus si vous n’y mettez pas du vôtre.

 

J’ai particulièrement aimé son analyse du premier pentacle de Saturne… très juste et avec une méthodologie résumant bien son savoir-faire pratique.

 

En résumé

 

Pour résumer ce livre je dirai que c’est un incontournable du domaine. Même le plus farouche opposant du christianisme y trouvera son compte ne serait-ce que par les méthodes de diagnostic et la théorie de la possession et des hantises.

 

Mais ce livre va déranger un certain nombre de personnes qui vont devoir descendre de leurs licornes (j’adore les licornes J) et emprunter un toboggan arc-en-ciel jusqu’à notre monde car tout se passe exactement comme Marie-Véronique Lechêne le décrit.

 

Comme je le dis souvent, essayez avant de critiquer… Il s’agit là d’une praticienne qui transmet son expérience et pas d’une théoricienne qui exposerait de nouvelles idées sans fondements… Cela fait quelques millénaires que de plus érudits que nous se sont penchés sur la question…

Partager ce contenu