Catégories

Promotions

Hoodoo dollars

Publié le : 05/11/2020 14:14:19
Catégories : Alchimie , Hoodoo et magie , Lectures et généralités

Hoodoo dollars

 

 

Un point sur la situation

 

À l’heure où j’écris ces mots nous sommes en confinement (encore). Les envois et approvisionnements en matières premières non vitales sont difficiles pour plusieurs semaines. Difficile donc de commander la bougie spéciale avec la cire magique déjà chargée ou l’huile Money drawing déjà prête ou encore l’encens du même nom. Comment pratiquer la magie dans ces conditions ?

 

Heureusement la magie Hoodoo est une magie instinctive et débrouillarde. On la compare souvent à la magie de cuisine puisque le rootworker peut prendre les ingrédients dans son réfrigérateur ou son placard.

 

En Hoodoo je vais prendre un verre avec de l’huile de cuisine. Je vais prendre un bout de papier toilette pour en faire une mèche et couper une rondelle de liège du bouchon de vin de midi pour en faire le flotteur et ma lampe à huile sera prête. Plus besoin de bougie.

 

Dans l’armoire je vais attraper du basilic sec, parce que je sais qu’il attire l’argent, faire quelques prières et hop dans l’huile avec quelques pièces de monnaie.

 

Une assiette à soupe devient mon plateau d’autel et le sel de table sera béni par de nouvelles prières. Le sac de courses en papier kraft me servira de papier pour faire une petition paper, pas besoin de parchemin issu d’un veau mort durant une nuit de pleine Lune, elle-même en carré avec Mars.

 

Voilà le matériel pour faire un rituel de prospérité en Hoodoo. Cette magie est aussi simple que ça. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle est moins efficace. Son efficacité ne tient pas à la complexité des ingrédients mais à la qualité du lien et à la force des esprits qui accompagnent le praticien. Et cette notion est (trop) souvent négligée.

 

Le danger du Hoodoo

 

Ainsi le réel danger de cette magie est justement sa simplicité. Son côté « recettes » de cuisine lui dessert autant qu’il la met en avant. Petit à petit le Hoodoo perd son âme. Et c’est de pire en pire avec le florilège des sites internet amateurs, des vidéos « putes à clics » de Youtube, Instagram ou encore Tik Tok qui montrent les rituels simplistes où une bougie dans un plat en aluminium apporte la prospérité.

 

Ah oui mais ce n’est pas n’importe quelle bougie, c’est une bougie avec une étiquette dessus représentant un dollar donc elle est magique !

 

Ou encore, elle est arrosée avec une huile magique, dont la recette est faite spécifiquement pour ce rituel. Elle est à choisir parmi les 600 huiles différentes du Hoodoo.

 

De même elle est roulée dans de la poudre spéciale prise parmi les 600 recettes de poudres disponibles.

 

Et il faut brûler un encens adapté donc également puisé dans 600 recettes différentes.

 

Et puis si je n’ai pas la plante ce n’est pas grave, je prendrai de l’huile essentielle et hop c’est réglé. Bien pratique, les esprits aiment les odeurs en Hoodoo alors pourquoi faire l’effort de se procurer l’herbe si je peux commander l’huile essentielle sur Amazon. Je la bénirai avec une croix sans être chrétien, après tout c’est l’intention qui compte, pas les règles ancestrales de la magie.

 

Les personnes naïves pensent que c’est aussi simple que cela et se lancent dans des rituels sans rien y comprendre. Les « professionnels » connaissent bien cette naïveté et l’exploitent sans moralité pour certains, par appât du gain par d’autres et par ignorance feinte par les derniers.

 

Alors avec un rituel innocent ou naïf les conséquences ne sont souvent pas très graves (mais les risques de possession par un esprit sont tout de même élevés) mais quand il s’agit de faire des rituels de malédiction, de mort, de torture sur leurs ennemis, là l’histoire vire souvent au cauchemar.

 

Le fond de commerce

 

Je récupère des personnes « chargées » alors qu’elles se sont auto-envoûtées… ça aussi c’est un bon fond de commerce. La plupart des problèmes peuvent se régler par une série de bains de purification qui ne coûtera trois fois rien à l’utilisateur. Je leur explique la méthode et juste après j’apprends qu’elle est allé voir Monsieur X ou Madame Y… Il vaut mieux lui vendre un désenvoûtement complet sur plusieurs jours. Comme cela, il faut facturer le diagnostic, le matériel et le temps passé à pratiquer. (Personnellement je préconise toujours de faire faire le diagnostic d’envoûtement par une autre personne et pas par le praticien… Question d’objectivité). Mais combien de fois aussi ais-je entendu que je ne suis pas assez cher, ça doit cacher quelque chose...

 

Puis deux semaines après on refait le point. Le sort est encore là, le sorcier l’a sûrement relancé (parce que ça court les rues les sorciers efficaces et qui ont le temps de refaire le rituel complet… oui bien sûr !). Refaisons un rituel 2 ou 3 fois s’il le faut etc.

 

Puis la personne veut se venger (après tout elle a laissé plusieurs centaines d’euros dans le désenvoûtement). Elle fera (on trouve les recettes facilement dans le Hoodoo) ou fera faire un envoûtement pour également plusieurs centaines d’euros.

 

C’est d’ailleurs monnaie courante… durant un stage Hoodoo j’ai eu la « chance » de participer avec un stagiaire maître Reiki qui prône l’amour des autres, la tolérance, fait des initiations à distance et des rituels de compassion. Le premier travail Hoodoo qu’il a publié était une lampe de malédiction. Merci à lui, il m’a ouvert les yeux.

 

La magie des recettes

 

La simplicité apparente du Hoodoo en a fait une arme d’attaque ou de défense via malédiction. Il n’y a pas de jugement en Hoodoo, une situation naît d’un déséquilibre et l’action du Hoodoo, bonne ou mauvaise, rétablit cet équilibre.

 

De nombreux sites et de nombreuses vidéos vous donnent la recette pour faire tel ou tel rituel. Mais il vous faudra toujours une huile, une poudre ou un encens bien particulier tant les recettes sont nombreuses. En moyenne 600 recettes pour chaque catégorie de produit... ça laisse rêveur.

 

Je me retrouve souvent dans des situations où une cliente commande une poudre (3.95€) et 6.90€ de frais de port. C’est aberrant si on rajoute encore le carton, le calage, l’étiquette etc. mais la recette dit qu’il faut la poudre « pue des pieds » donc elle va se procurer cette poudre à n’importe quel prix.

 

J’ai écrit le Guide pratique du Hoodoo pour débutant dans ce sens pour faire comprendre aux personnes que le Hoodoo est une pratique qui demande peu de matériel et qui peux se remplacer facilement mais rien n’a changé.

 

Une manne financière

 

De plus en plus de sites proposent des produits Hoodoo. Pour certains ce sont des boutiques sur Etsy ou autres plateformes communes sans respecter la réglementation. Elles pensent bien faire mais ne tiennent pas compte de la toxicité des plantes, des dates de péremption des huiles, des conditions de conservation, des obligations d’affichage etc.

 

Par exemple, combien font leurs encens en cônes en les « collant » avec de la gomme arabique ? Celle-ci figure dans la liste des produits fortement allergènes en cas de vaporisation comme dans les encens… Un asthmatique fait une crise et vous attaque ? Vous y perdez votre maison…

 

Puis viennent les sites plus importants qui vont vendre des produits américains, brésiliens ou mexicains bien trafiqués aux colorants et autres produits chimiques… mais qui ont de belles étiquettes et surtout des prix de gros aberrants là où le petit artisan paye plus cher son flacon vide !

 

Les artisans Hoodoo

 

Enfin viennent les sites des artisans… ce sont peut-être les moins pires mais deviennent souvent des boites à fric à la moindre occasion. Ils sont difficilement joignables pour un conseil. Les plus honnêtes en raison de la quantité de travail, pour les autres ils vous expédieront en moins de 5 minutes et vous vendront une « guidance » pour continuer à vous conseiller. Ce sont ces mêmes personnes qui vont vous vendre des produits qu’ils n’utiliseraient jamais eux-mêmes… mais comme le public le demande, vendons-le !

 

Les petits subissent la pression des grands via les clients. Un client m’a renvoyé une poudre d’amour parce qu’elle n’est pas rouge comme celle qu’elle achète aux USA… bref, du talc rouge.

 

Jetez un œil sur l’Instagram des grands maîtres Hoodoo des USA, pays d’origine du Hoodoo… Cela fait peur à voir, des chaînes de production de bougies par centaines, des emballages dignes de cosmétiques de luxe etc. On est bien loin de la magie des pauvres… aujourd’hui je dis plutôt « pauvre magie ! ». Ils sont devenus rares les vrais praticiens, humbles et artisans…

 

Mais la France est particulière dans le sens où l’on devient « grand » quand on sort un livre. Mais je ne parlerai pas du système éditorial, cela nous emmènera trop loin et je pourrais en faire un livre (en deviendrais-je « grand » pour autant ? J)

 

Ma place dans le commerce Hoodoo aujourd’hui

 

Aujourd’hui j’ai décidé de ne plus lutter ni contre les gros, ni contre les petits à la langue perfide, ni contre les vidéos mensongères ou les réseaux sociaux en quête de followers et leurs pseudo-influenceurs surfant sur le mouvement.

 

Je cesse la surenchère du nombre de produits, de la course au moins cher, des envois les plus rapides des produits et de l’encouragement tacite à acheter des produits spécifiques. J’ai beau expliquer cela aux clients pendant des heures au téléphone ou par mail, soit ils achètent quand même le produit spécifique, soit ils vont l’acheter sur un plus gros site moins cher.

 

Par exemple j’ai eu un mail d’une personne qui me dit acheter énormément de produits chez un autre artisan mais comme elle n’arrive pas à les joindre elle me contacte moi pour un conseil (relisez la phrase pour bien comprendre…). Comment réagiriez-vous ?

 

Une autre personne me demande un rituel de santé pour son fils mourant d’une maladie orpheline parce que la sorcière habituelle n’est plus disponible pour ses rituels (payants) hebdomadaires. Devant mon refus, elle m’insulte, me traite de monstre et me raccroche au nez. Une maladie orpheline ou génétique ne se guérie pas avec la magie mais par contre elle guérira le porte-monnaie de la sorcière !

 

Quand vous venez de terminer une semaine de 70h de travail le vase déborde.

 

Ce qui change sur CielEther

 

Pour toutes ces raisons, je change le système de mon site :

 

1. Je continue à fabriquer ou à modifier personnellement tout ce qui se trouve sur le site. Autrement dit je dois utiliser mon temps à fabriquer, pratiquer, consulter, expérimenter etc. pour cela j’ai mis en place un numéro payant : 0821 68 88 66 (0.20€/ minute) pour privilégier les mails gratuits contact@cielether.com Cela m’évitera des coups de fil du type des deux exemples cités plus haut, d'arrêter de couler de la cire chaude, de sortir les mains de l'argile, de poser mes ciseaux à bois etc.

Je réponds à tous les mails, même les plus farfelus parce que je sais que dans votre situation, si vous m'envoyez ce mail c'est que vous avez besoin d'une réponse. Sachez que je le fais souvent sur mon temps de repos, donc le soir après 23h. Si vous n’avez pas de réponse c’est simplement qu’il a été noyé dans la masse (selon les jours c’est jusqu'à 100 messages, entre mails, Facebook et Instagram). Donc n’ayez pas peur de me relancer (gentiment), je ne vous maudirai pas :-)

 

2. Je vous transmets le Hoodoo comme je le pratique, c’est-à-dire simplement. J’utilise sept poudres génériques qui me servent aussi d’encens et sept huiles (plus les produits spécifiques à des saints). Donc la surenchère est terminée chez moi. Ceux qui veulent absolument l’huile machin ou la poudre bidule iront voir les autres sites, ils seront ravis de vous récupérer. Ils reviendront peut-être plus tard, sinon tans pis. Au moins je pourrai me lever le matin en me sachant honnête avec moi-même et cela n’a pas de prix.

 

3. Les services de feu seront limités à trois par mois (Fortuna, Ouverture de route et Saint Cyprien). D’autres sites en proposent tous les 2 jours avec des sujets aussi farfelus que subjectifs voire mensongers donc ceux qui en veulent plus sont invités à chercher ailleurs.

 

4. Les commandes partent les mardis et vendredis. Je préfère prendre un peu plus de temps (et vous faire attendre) pour vous faire de bons produits que de bâcler le travail. Depuis le premier confinement je travaille seul et ma femme m’aide comme elle peut après ses journées de travail bien remplies. Je ne peux pas lui en demander plus donc ceux qui sont pressés sont invités à passer par Amazon.

 

5. Je m’octroie le droit de vous sortir de ma clientèle en cas d’injures envers moi ou ma famille… de toute manière vous connaîtrez tout de suite ce que je pense de vous.

 

6. Je n’ai pas de boutique physique et n’en aurai jamais. Cela m’évite des frais inutiles et de me prostituer en vendant des produits pour touristes.

 

7. Je rappelle à notre aimable clientèle que c’est mon métier. Ce n’est pas un passe-temps donc je suis soumis à toute la fiscalité d’entreprise avec la fameuse règle :

(((Prix-20 %) – Prix de fabrication) – 48 %) – 15 %) – Quotient de frais fixes = presque plus rien à la fin de l’année.

 

Grosso modo un produit vendu 15€ avec 3€ de matériel = 3,30€ de « bénéfice » soit une perte de pratiquement 80 %. Heureusement l’État sait tellement bien comment utiliser notre argent !

 

Alors avant de me dire « c’est cher » faites le calcul final… et dans votre calcul essayez d’évaluer le temps de travail que cela m’a demandé car je ne fais pas de drop shipping !

 

Merci de m’avoir lu jusqu’à la fin et bienvenu sur mon site :-)



Partager ce contenu