Catégories

Nouveaux produits

Manuel de magie énochéenne par HieroSolis

Publié le : 10/05/2019 09:52:34
Catégories : Hoodoo et magie , Lectures et généralités

Manuel de magie énochéenne

Par HieroSolis

 

HieroSolis (Hervé Solarczyk) est déjà bien connu via Alliance Magique pour son « Éléments d’occultisme », « Les enfants de Seth » et « La magie de 28 anges lunaires ». Son pseudonyme résonne aussi de qualité dans d’autres maisons d’éditions pour des travaux tous aussi érudits. Il récidive aujourd’hui avec son « Manuel de magie énochéenne » en deux tomes.

 

La table des matières est alléchante mais tout le monde connaît la fable « Maître Corbeau par l’odeur alléchée… » et on sait comment finit l’histoire… Mais dès le début de la lecture je suis pris de passion pour le contenu. La grande majorité de ce que j’ai lu sur la magie énochéenne contient de grossières erreurs ou adaptations plus ou moins maladroites des auteurs. Dans ce livre HieroSolis propose lui aussi des adaptations mais 1) il le précise à chaque fois, 2) ces adaptations tiennent la route.

 

Je lis toujours les livres deux fois. La première fois rapidement et en diagonale puis une seconde fois très en détail avec un crayon de papier à la main. Après la première lecture, l’impression générale qui flotte dans le livre est l’érudition de l’auteur dans son domaine et cette impression est confirmée par la seconde lecture.

 

Pourquoi lire ce livre ?

 

Les livres s’accumulent chez moi mais sur cent livres « modernes » il y en a moins de dix qui retiennent vraiment mon intérêt. Alors pourquoi ce « Manuel de magie énochéenne » sort-il du lot ?

 

1. le contenu didactique. HieroSolis transmet ses connaissances sans retenue mais il propose toute une série d’exercices progressifs pour appréhender ce complexe système magique. Il commence par des exercices pour entrer en résonance avec chacune des lettres énochéenne. Il a parfaitement raison, sans cette imprégnation intime de l’énergie propre à chaque lettre la suite de la pratique n’est pas possible.

 

La pédagogie utilisée par l’auteur est brillante. Chaque partie est simplifiée sans être dépouillée de son fond. La Grande Table de la Terre est particulièrement mise en avant et chaque élément est remis dans son contexte. Son approche personnelle me semble être la plus adaptée à la réalité pratique.

 

2. L’explication du matériel. Comme chaque pratique magique, la magie énochéenne demande pas mal de matériel spécifique à ce système. Chaque élément est très bien expliqué MAIS surtout, l’auteur nous propose de les fabriquer avec des bouts de cartons et du matériel basique. Pas de frais énormes, pas de recherches de produits ou de meubles spécifiques. Il met l’accent sur le travail personnel à faire sur ces éléments plutôt que sur le luxe de l’objet. Cette approche est très agréable dans un milieu où la course au plus bel objet bat son plein.

 

Il appuie bien sur le fait que l’objet prend vie dans la conscience du praticien en construisant son objet personnellement. Libre ensuite au magicien de se procurer du matériel plus luxueux. Mais l’expérience montre que c’est rarement le cas lorsque l’objet premier est fabriqué avec soin et attention par le praticien.

 

3. La richesse des illustrations. Aujourd’hui le lecteur à besoin d’images et de dessins. Lorsque deux livres parlent de la même chose mais celui présenté avec de nombreuses illustrations déclenchera l’achat plus facilement que l’autre. Ce livre est abondement illustré à chaque étape. La partie théorique est toujours accompagnée de son iconographie représentative et c’est très agréable. Ces illustrations permettent aussi de pallier la peur de se tromper dans la réalisation des outils par manque de compréhension.

 

4. La réalité de la pratique théurgique. HieroSolis ne nous propose pas la richesse, la gloire et l’amour, il est objectif sur la pratique théurgique (c’est à cela qu’on reconnaît un vrai praticien). Celle-ci sert à l’exploration des profondeurs de l’être dans sa globalité et donc sur tous les plans de l’existence. Reprenons les quatre plus belles lignes de son œuvre :

 

« Plus qu’une magie, le système énochéen est une théurgie ; et comme toute théurgie, son but final est la réunification avec la Source. Et le chemin qu’il nous propose commence par une exploration de nos propres profondeurs. »

 

Une critique constructive au sujet du livre ?

 

Osons un petit pléonasme mais de mon avis personnel il n’y a rien à changer à ce livre. La seule critique est de sortir les deux tomes séparément… J’aurais aimé enchaîner tout de suite avec le tome 2 mais ma patience sera récompensée rapidement.

Marc Neu pour www.cielether.com

Partager ce contenu