Promotions

Parchemin végétal artisanal

Publié le : 03/02/2017 16:39:08
Catégories : Alchimie , Théurgie

Le parchemin végétal artisanal


La préparation du parchemin végétal commence par la récolte ou la ceuillette des herbes nécéssaires à la fabrication.

Comme le papier n'est que la cellulose du végétal, il faut une grande quantité initiale de plante pour très peu de papier au final.

Une fois ceuillies et lavées, les plantes sont longuement cuites.

Le but de l'opération est de dissoudre toutes les parties organiques pour ne conserver que la cellulose. Traditionnellement, les plantes sont cuites avec de la soude caustique pour accélérer le processus.

Dans le but de respecter la plante pour fabriquer un parchemin à usage magique, la soude était à exclure. Après beaucoup d'essais et de recherches, j'ai trouvé le bon ingrédient pour remplacer la soude...

Après 5h de cuisson voilà l'aspect de la "soupe" de plantes :

La soupe est ensuite filtrée et abondament rincée de nombreuses fois (autrefois on faisait cela à la rivière).

Au fond du tamis il ne reste que les fibres des plantes... Quelques centaines de grammes pour plusieurs kilos de plantes à l'origine !

Cette masse compacte est de la pâte à papier végétale pure. Traditionnellement c'est à ce stade qu'il est possible d'ajouter du chlore pour blanchir les fibres. Mais pour un usage magique du papier j'ai préféré ne pas en faire usage et conserver la pâte à papier "nature". Il va falloir la travailler avec art pour la transformer en papier fini. 

Pour cela, il faut d'abord la mélanger avec une grande quantité d'eau pure afin de disperser les fibres. Par un mouvement particulier de l'eau et du bac on parvient à faire se croiser les fibres pour donner plus de résistance au papier.







Ensuite commence le travail au tamis pour récupérer les fibres croisées et former la feuille.



La pâte à papier végétale ainsi moulée et egouttée puis éssorée avant d'être mise à sécher dans un déhydrateur à 30°C.



Le résultat ? Une feuille de papier solide et 100% végétale, sans produits chimiques et totalement vierge d'influences magiques. Ces feuille sont parfaites pour un usage en magie. Certes l'utilisation n'est pas aussi facile qu'avec du papier industriel mais c'est un faible prix à payer pour avoir un parchemin réellement végétal et vierge.




Par contre le laboratoire de travail est toujours inondé lors de la fabrication... on comprend pourquoi les ateliers étaient autrefois placés sur les rivières :-) 

Partager ce contenu