Divination

Miroir magique des 7 astres Grand modèle

Nouveau

Nouveau Imprimer

19-20 cm de diamètre

Fabriqué en accord avec les préceptes des trois sciences hermétiques.

Il faut 14 jours exactement pour la fabrication en le surveillant comme un bébé. Le résultat est un miroir de grande qualité vibratoire. Attention : C'est un objet magique à manipuler avec précaution. Par son biais l'utilisateur verra l'astral... à moins que ce soit lui qui vous observe !

Plus de détails

60,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 6 points de fidélité. Votre panier totalisera 6 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 3,00 €.


Miroir magique des 7 astres : Grand modêle 19-20 cm de diamètre.

Attention : Production unique, il n'y en aura plus après cette fournée en raison de la configuration astrale particulière présidente à la fabrication

Les miroirs magiques des 7 astres Cielether sont fabriquées en accord avec les préceptes des trois sciences hermétiques :

- L’astrologie : La fabrication des miroirs comprend de nombreuses étapes. Pour chacune d’elle, la qualité des influences astrales est capitale. Pour cela, chaque étape de fabrication se fait à des moments précis, en accord avec les règles de l’astrologie magique. Cette fournée de miroirs a été entamée durant la pleine Lune du 28 juin. La Lune était en conjonction parfaite avec Saturne et en maître d'heure à ce moment. La Lune est l'astre le plus proche des hommes... Saturne l'astre le plus proche des dieux. La conjonction durant la pleine Lune permet de créer un "passage" entre les deux mondes. L'énergie de ce passage est emprisonnée dans les miroirs des 7 astres. La prochain aspect que fera la Lune est un sextile (aspect bénéfique) avec Jupiter, le grand bénéfique du ciel. 

Par la suite, 14 jours seront nécéssaires pour réaliser les coulées de condensateurs fluidiques, chaque fois aux jours et heures consacrées à chaque planète, en psalmodiant des paroles sacrées durant les coulées.


- L’alchimie permet de révéler un matériau à sa nature la plus pure. Dans la fabrication des miroirs, 90% des matériaux utilisés ont été traités par des méthodes alchimiques afin de les purifier et de les rendre propices à capter les influences célestes. Seul le verre ne l'a pas été alchimiquement mais magiquement. Les plantes servant de liant au condensateur ont été cueillies dans la campagne alsacienne, dans des lieux protégés de la pollution et réputés pour être des hauts-lieux d'énergie durant des configurations astrales particulières.

Celles-ci sont ensuite réduites en poudre puis tamisées pour devenir impalpable et incorporées aux 7 condensateurs (un par planète).


- La théurgie enseigne comment capter les énergies pour les inclure dans un support. En appliquant ces règles à la fabrication des miroirs, ils deviennent quasiment vivants. Une fois consacrés par l'utilisateur, ils acquièrent une qualité vibratoire très pure et élevée qu’ils mettront au service du praticien pour l’aider dans ses travaux.

Les différentes opérations de fabrication se répartissent ainsi :


1. Récolte et séchage des plantes sauvages entrant dans la composition du condensateur fluidique. Cette récolte se fait sur des terrains sélectionnés pour leurs qualités vibratoires et à des périodes astrales adaptées à chaque plante.
2. Préparation et traitement alchimique des ingrédients du condensateur fluidique.
3. Fabrication de la peinture noire. Cette peinture est créée à partir d’une recette entièrement naturelle avec des ingrédients de la meilleure qualité possible. Cette peinture devient elle-même un condensateur fluidique.

4. Application de la peinture sur la face interne du miroir. Séchage à 35°C maximum.

5. Création des 7 condensateurs fluidiques par assemblage des différents ingrédients traités précédemment.
6. Coulées, par couches successives, des condensateurs fluidiques dans le verre. Il faut environ 800gr de condensateur pour un grand miroir.
7. Long séchage naturel du condensateur à 35°C précisément.
8. Scellement du condensateur avec inclusion d'un voile de soie noire à l'arrière du miroir.


9. Nettoyage final.

Il faut 14 jours exactement pour réaliser toutes les étapes de la fabrication en le surveillant comme un bébé. Le résultat est un miroir magique de très grande qualité vibratoire.

En raison des matériaux naturels utilisés (les performances d'adhésion n'étant pas les mêmes qu'une peinture indusctrielle), la surface du miroir est légèrement mouchetée. C'est la contraction du condensateur derriere la peinture qui provoque cela. Pour l'utilisation magique cela ne change rien. Pour la vision dans le miroir, comme il est recommandé de pratiquer dans la pénombre avec le miroir éclairé par l'arriere, cela ne change rien non plus. Personnellement je m'en sers de repère pour placer le miroir toujours dans la même position.

Attention : Un miroir noir est un objet magique à manipuler avec précaution. Par son biais, l'utilisateur talentueux pourra voir ou se projeter sur les différents plans de l'astral... à moins que ce soit les habitants des différents plans qui vous observent à travers ! Donc certaines précautions d'utilisation sont à respecter et je déconseille son usage aux débutants.

Miroir magique et scrying :

Le « scrying » se défini comme un acte volontaire, conscient et maîtrisé de perception de l’astral. Dans sa forme la plus populaire, il s’agit de voir l’avenir dans la sphère. Mais il est aussi possible de voir le présent (télépathie) et le passé.

Un entraînement est nécessaire pour y parvenir en toute sécurité. Celui-ci fait l’objet d’un cours plus complet. Pour une première approche, il existe des livres dont les auteurs font autorité.

La voyance avec un miroir noir se pratique comme dans une boule de cristal. Toutefois, avant de commencer, l’utilisateur doit l’ouvrir. Il aura été chargé préalablement en énergie neutre (ou universelle) pour les visions simples. Pour avoir des visions liées aux autres plans de conscience, il sera chargé par l’énergie en question (énergie de Mars pour voir le plan de Mars…).

Une fois ouvert, l’utilisateur se placera devant, dans une pièce obscure et illuminée par un ou deux bougies placées en arrière-plan par rapport au miroir. Ainsi placé, l’utilisateur verra le miroir mais sans se voir lui-même dedans et en minimisant les reflets.

L’utilisateur observera le miroir en posant mentalement sa question. Ensuite, il plongera son regard dans le miroir. Pour cela, il aura préalablement acquis la faculté de changer de point de vue à volonté. Pour cela, ORLANDI DI CASAMOZZA Emmanuel préconise l’utilisation de stéréogrammes. Les stéréogrammes sont des images dont l’agencement général de chaque élément cache un autre dessin. Pour les voir, il faut exercer son regard à ne pas s’attarder sur un détail mais à prendre en compte l’ensemble du dessin. Pour cela, le regard « décroche » et tout se passe comme si le point de vision s’éloignait derrière le dessin.

Mais il ne faut pas se bercer d’illusions, sans cet entraînement, l’utilisateur pourra scruter le miroir pendant des heures sans qu’il ne voit rien de probant. Le scrying se définit comme un acte volontaire, donc la vision n’apparaît par hasard ou par accident. C’est l’entraînement du scryer qui fait sa compétence.

Lorsque le regard est habitué à changer de point de vue à la demande, la voyance est grandement facilitée. L’utilisateur plongera littéralement son regard dans le miroir en cherchant à voir au travers, sans fermer les yeux le plus longtemps possible (c’est aussi une question d’entraînement).
Les réactions « visuelles » sont propres à chaque utilisateur. Le plus souvent, la vison se brouille et des nuages semblent se former devant vos yeux. Les nuages sont généralement blancs, par contraste avec le noir du miroir, parfois bleu (pour moi).

Arrivé à ce stade, tout ce qui se passera aura un lien direct avec la question posée. C’est-à-dire que du sens de rotation des volutes, en passant par la densité ou l’aspect général (en fils, en flocons, en nuages etc.) aura un sens. Parfois, le phénomène visuel s’accompagne de manifestations auditives ou olfactives, rarement gustatives.

Si l’utilisateur est satisfait de la réponse, il peut arrêter là. Mais s’il continue à scruter le miroir, sans forcer le regard, les nuages vont se cristalliser en une forme fixe. Cela peut aller d’une forme simple à des scènes très complexes et détaillées. Le plus souvent cela ressemble à des taches d’encre blanche sur un fond noir. Il faudra alors étudier la symbolique de la représentation. Le lexique des symboles en annexe de ce document pourra servir à cet effet.

Comme pour un sportif, plus l’utilisateur pratiquera et plus la divination sera rapide et précise. À la fin de la divination, l’utilisateur n’oubliera pas de refermer son miroir.

Mode d'emploi livré avec le miroir :

Table des matières



Introduction 3
Fabrication des miroirs magiques noirs 3
Avant de pratiquer avec un miroir magique des 7 astres 6
Qu’est-ce qu’un glyphe ? 6
Créer un glyphe 6
Les sept états du miroir magique noir et les glyphes à créer 7
Ouverture 7
Fermeture 7
Mise au repos 7
Récepteur 8
Émetteur 8
Serrure ouverte 8
Serrure fermée 8
Usages des miroirs magiques des 7 astres 9
Scrying et voyance directe 9
Récepteur/émetteur d’énergie 10
1. La charge d’un programme 10
2. L’émission du programme 10
3. La remise à zéro du programme 11
Paratonnerre énergétique 11
1. Généralités 11
2. Cas particulier : la triangulation magique 12
Amplificateur vibratoire 13
Chargeur/déchargeur énergétique 13
Ouverture vers d’autres mondes 14
Avis importants pour les magiciens et les alchimistes 14
Avis important pour les thérapeutes 15
Entretenir son miroir 15
En cas de casse 16
Pour aller plus loin : Cours et bibliographie 16
Annexe 1 : Le miroir des songes 17
Annexe 2 : Les miroirs magiques 61
Introduction 62
Chapitre premier : Théorie 64
L’invisible 64
La Clairvoyance 65
Le miroir 68
Chapitre II : Réalisation 71
Les royaumes de l’astral 71
Les voyants 75
Classification des miroirs 76
Miroir de Swedenborg. 77
Chapitre III : Adaptation 79
La pratique 79
Miroirs des Bhattahs 84
Communication d’un esprit planétaire 86
Résumons rapidement tout ceci. 87

... mais pour aller plus loin :

SÉDIR Paul, Les miroirs magiques, Bibliothèque Chacornac, Paris 1907.

BARDON Franz, Le chemin de la véritable initiation magique, Dieter Rüggeberg éditeur, D-5600 Wuppertal 1, Allemagne.

BARDON Franz, La pratique de la magie évocatoire, Dieter Rüggeberg éditeur, D-5600 Wuppertal 1, Allemagne

ORLANDI DI CASAMOZZA Emmanuel, Manuel pratique de voyance, éditions Astres, 1995, Paris.

NEU Marc, Pratiquer la magie au quotidien, cycle de cours en ligne www.cielether.com