Neuvaines catholiques

Aloysius (neuvaine + carte)

Nouveau

Imprimer

Bougie de neuvaine en cire végétale avec la carte de prière correspondante.

Attention, la neuvaine doit être dressée, c'est-à-dire ointe d'huile "sainte". Cette huile est en vente à part.

Voir l'huile consacrée pour neuvaine

Plus de détails

4,60 €

Aucun point de fidélité pour ce produit.


Bougie de neuvaine en cire végétale avec la carte de prière correspondante.

Attention, la neuvaine doit être dressée, c'est-à-dire ointe d'huile "sainte". Cette huile est en vente à part. (Voir rituel plus bas)

VOIR L'HUILE CONSACRÉE POUR NEUVAINE

Jour de la semaine : mercredi
Jour de l’année : 21 juin

Fonction : invoqué en cas de fièvre, d’épidémie. Il permet de régler les disputes et les conflits. Saint patron de ceux qui ont le sida.

Prière

« Ô saint Aloysius ! Vrai miroir des vertus angéliques, comme votre indigne serviteur, je vous recommande d’une manière particulière la chasteté de mon âme et de mon corps. Je vous conjure par votre pureté angélique de me recommander à Jésus-Christ, l’agneau sans tâche, et à sa très sainte mère, la Vierge des vierges. Préservez-moi de tout péché. Ne permettez pas que je tombe jamais dans aucune faute d’impureté, mais quand vous me verrez en tentation ou en danger de pécher, éloignez de moi toutes les pensées, toutes les affections impures. Enflammez-moi du divin amour, afin qu’en vous imitant sur la terre, je mérite de jouir du Ciel ce que vous vivez. Ô saint Aloysius, aidez-moi à attirer vers moi (faites votre demande). »

Extrait du livre "Le grand livre du Hoodoo" par l'Oncle Ben avec la permission de l'auteur :

Voir le livre

__________________________________________

Qu'est-ce qu'une neuvaine

La neuvaine repose sur l’attribution à un saint - ou à une sainte - d’un pouvoir thaumaturgique. Le saint est invoqué pour obtenir la guérison d’une maladie ou d'une situation, pour apporter aide et protection... Il l’obtient par son intercession auprès de Dieu. 

Dans le domaine des troubles mentaux, cette méthode a représenté le concurrent principal de la médecine, du Moyen Âge à la fin de l’Ancien Régime, voire dans quelques cas jusque dans le XIXe siècle.

Le rituel de la neuvaine, souvent très codifié, dure neuf jours. La neuvaine est faite de préférence par l’intéressé. Si l’état de l’intéressé ne lui permet pas de s’y astreindre, la neuvaine est effectuée – en son nom - par une autre personne.

« Faire une neuvaine », cela consiste à offrir une prière ou une messe, répétée neuf jours de suite à une intention particulière. Il convient tout d’abord de choisir le saint ou le pentacle adapté à la situation.

Choisissez attentivement votre saint

Choisissez attentivement votre saint. De nombreux saint, populaires ou catholiques, sont affectés aux mêmes causes (guérison d’une maladie, victoire sur les ennemis, etc.). Si bien que pour répondre à un besoin précis, vous trouverez généralement une dizaine de neuvaines possibles. Le choix d’un saint dépendra finalement d’un ressenti plutôt que d’un index préétabli.

Si vous réalisez la neuvaine pour un tiers, vous devrez percevoir le manque, la carence, la canalisation obstruée qui entretiennent le mal. Puis vous choisirez le saint dont l’image guérira cette carence précise, dont l’image rétablira la libre-circulation de la vie.

Dans le premier cas - vous préparez le rituel pour vous-même - votre intuition peut suffire. S’il s’agit d’aider un tiers, une parfaite connaissance de la vie et des attributs des saints est indispensable.

Prenez le temps nécessaire pour laisser mûrir le choix du saint auquel vous aurez recours. Pendant ce temps, un travail de décantation s’opère dans vos profondeurs. Lorsque le « bon » saint émerge - celui dont vous allez faire la neuvaine - la coopération de l’inconscient vous est acquise.

Précisez votre objectif

Définissez votre objectif en tenant compte de deux choses.

- Ce que vous demandez n’est pas nécessairement ce qui vous est le plus adapté. Prenons un exemple caricatural, mais qui vous aidera à comprendre le problème. Si une plaque d’eczéma apparaît à chaque fois que votre mère vient passer le week-end à la maison, il est inutile de demander « Guérison de mon eczéma ». Le problème n’est pas là. « Guérison de la relation avec ma mère » serait plus efficace. Du coup, ce n’est pas un saint pour la santé qui se révèlera le plus performant, mais un saint comportant une image maternelle.

- Laissez Dieu le faire. Ne vous mêlez pas de la façon dont l’objectif doit être atteint. Par exemple, vous êtes sans travail et vous visez un emploi particulier auquel vous avez postulé. Ne décidez pas « Je vais utiliser un saint pour avoir cet emploi ». Que diriez-vous si, une fois votre contrat signé, il vous était proposé un autre emploi plus intéressant encore, mais que votre engagement ne vous permet plus de prendre ? Préférez « Obtention d’un emploi qui me permette de subvenir aux besoins de ma famille ».

Certes, c’est un renoncement. Mais ce renoncement à l’objectif visé n’est pas négatif. C’est un sacrifice (du latin sacer facere, rendre sacré) ; vous abandonnez au divin le désir sur lequel vous vous crispiez jusqu’ici. Ce renoncement est aisé si vous acceptez qu’un bien plus grand encore – mais adapté à votre besoin réel – vous attend.

La prière adéquate

Le rituel complet de neuvaine est très codifié. Si vous ne le connaissez pas (voir les Kits rituels) vous pouvez le simplifer en créant une prière personnelle incluant le nom de la personne, la situation problématique et la solution en se référent à une entité supérieure (quelle que soit son nom).

Versez un peu d'huile consacrée sur la bougie.

Allumez la bougie et récitez votre prière plusieurs fois (celle sur la carte ou votre propre prière). Laissez-la brûler pendant les neuf jours en répétant vos prière tous les jours à peu près à la même heure.

La flamme ne doit pas s'éteindre. Si elle s'éteint, rallumez-la simplement. Au bout des neuf jours laissez la bougie se consummer jusqu'au bout.

Si vous craingnez le feu, mettez la bougie dans la douche, la baignoire ou l'évier lorsque vous n'êtes pas chez vous.

pendant le temps du rituel, posez la carte de prière sur votre autel (contre la bougie). Ensuite vous pourrez porter la carte sur vous (poche, sac à main, porte-feuilles etc.), la mettre sous votre oreiller...

Le rituel complet

Pour faire le rituel complet, voir la section "Kits complets" de ce site.